En attendant le festival 2020, les prochaines séances spéciales des CE tissent la toile :

bandeau2 Planete Terre
 
VENDREDI 7 FÉVRIER À 20h
PRINCESSE MONONOKÉ de Hayao Miyazaki
Animation - Japon - 1997 - 2h15 - à partir de 10 ans
Dans le Japon médiéval, Ashitaka, blessé par un sanglier transformé en démon, décide de partir à la recherche du dieu-cerf pour lever le mal mystérieux qui grandit en lui. Dans la forêt menacée par la présence des humains, il rencontre la princesse Mononoké, une jeune fille élevée par des loups.
“Dans Princesse Mononoké, film-somme qui rêve d’une réconciliation comparable (entre les protagonistes, entre la fantaisie sans limites et la fidélité au réel), on veut aussi tout voir et, surtout, ne pas avoir à choisir son camp. (…) Là réside l’admirable singularité du cinéma de Hayao Miyazaki : le maître de l’animation nippone filme avec persévérance et sans tricher la longue route vers l’utopie.” Erwan Higuinen, Cahiers du cinéma n°542, janvier 2000
 
DIMANCHE 16 FÉVRIER À 16h30
WALL-E de Andrew Stanton
Animation - USA - 2008 - 1h37 - à partir de 6 ans
En l'an 2700, la Terre n'est plus qu'une vaste décharge toxique à ciel ouvert abandonnée depuis des centaines d'années par les humains qui se sont exilés à bord d’un gigantesque vaisseau spatial, l'Axiom, en attendant que la planète-mère redevienne un jour habitable. La corporation Buy N Large a été chargée de nettoyer la planète grâce à des robots, les WALL-E (pour Waste Allocation Load Lifter Earth-Class, c'est-à-dire des "chargeurs terriens de déchets"). Mais, au bout de 700 ans, il ne reste plus qu'un seul d’entre eux en état de marche.
“WALL-E est l’un des métrages grand public  les plus subtils et hors normes de ces dernières années. Très critique vis-à-vis de notre civilisation occidentale (la Terre n’est plus qu’une déchetterie, les humains sont tous obèses et incapables de se tenir debout), le film s’appuie largement sur une narration purement visuelle (sa première moitié ne comporte aucun dialogue), et renoue avec la pureté insurpassable du cinéma muet.” Olivier Cotte, 100 ans de cinéma d’animation, Dunod, 2015

 
 
LCEbanFacebook 851x315px 020919

Le CAESUG a participé
au festival ECRAN TOTAL 2019

du 15 au 18 novembre 2019
Jeu de Paume - Vizille

4 jours de festival / 28 films

3,15€ la place (au lieu de 4,50€)

 

 signatureECRANTOTAL18

Le CAESUG a participé
au festival ECRAN TOTAL 2018

Du 16 au 19 novembre 2018
Espace Aragon - Villard Bonnot

4 jours de festival / 24 films

2,80€ la place (au lieu de 4€)

 ecran total 2017 petit

 

Le CAESUG a participé
au festival ECRAN TOTAL 2017

Du 13 au 16 octobre 2017
La Vence Scène - Saint Egrève

4 jours de festival / 26 films

3,50€ la place (au lieu de 5€)