Carte barrée
Carte non obligatoire

Musée de Grenoble fermé jusqu'à nouvel ordre.
Sortie du 30 mars 2020 annulée de manière certaine.
Merci de votre compréhension.

 

maxresdefault                   

 

Au Musée de Grenoble

Lundi 30 mars 2020 à 11h30
Samedi 11 avril 2020 à 11h30
Mercredi 27 mai 2020 à 16h30

Inscription par ordre d'arrivée avant le 15/03/20



 


Impression du Bulletin d'inscription
 

 

Tout au long du XIXe siècle, les peintres et sculpteurs établis à Grenoble contribuent à l’effervescence culturelle de la cité. De l’école gratuite de dessin (1796) à la création du musée (1798) en passant par l’école de sculpture architecturale (1831) et le salon de la Société des Amis des Arts (1832), Grenoble vit une période particulièrement féconde sur le plan artistique. Pourtant la ville n’a pas le passé des villes humanistes et universitaires. C’est la seule détermination d’une élite éclairée qui va permettre ce remarquable développement culturel et intellectuel qui caractérise Grenoble aujourd’hui encore. Les jeunes artistes isérois se forment, inspirés par quelques personnalités charismatiques. Beaucoup complètent leur cursus à Paris, capitale des arts, et vivier incontournable pour amorcer une carrière professionnelle. Les plus talentueux tentent le prix de Rome pour bénéficier d’une formation de trois années à l’académie de France à Rome. Les seuls isérois à l’obtenir seront Berlioz en 1830 et Hébert en 1839, Irvoy n’étant que second en 1854. Mais ils sont nombreux à séjourner en Italie pour se nourrir d’un patrimoine artistique et architectural unique.

Les œuvres exposées au Musée de Grenoble relèvent de l’art du paysage et du portrait, de la sculpture ou encore de la restauration d’églises. L'exposition permet notamment de (re)découvrir des artistes isérois : le sculpteur Urban Basset (1842-1924), les peintres Jean Achard (1807-1884) et Ernest Hébert (1817-1908), et le compositeur Henri Berlioz (1803-1869). Le musée rend, ainsi, hommage à ces peintres et sculpteurs qui ont participé à l’effervescence de la ville en peignant des paysages de montagnes typiques de l’Isère.

 

Visite commentée par Marie-Jo Froment, historienne d'art.

Durée de la visite : 1h30

TARIF :

  • Ayant-droit CAESUG : 7,70 €
  • Invités: 11,00 € (dans la limite des places disponibles)